Pourquoi investir au Chili?

 

  • Les points forts:

La stabilité macro-économique, les perspectives de croissance et le faible niveau de risque sont parmi les facteurs les plus prometteurs de l'économie chilienne. Le pays est le premier importateur d'Amérique Latine par habitant et jouit d’une excellente solvabilité. Les acteurs économiques chiliens disposent du pouvoir d'achat le plus élevé d’Amérique du Sud.
La législation relative au travail est propice aux affaires, grâce notamment à la flexibilité du temps de travail et à la facilité de licenciement.
La taille restreinte du marché chilien constitue de moins en moins un handicap face à l'augmentation du poids économique du pays au niveau régional et son ouverture commerciale. Les entreprises étrangères qui s’y implantent peuvent bénéficier d’un accès privilégié aux marchés de la région via différents accords de libre échange.

  • Les points faibles:

Les trois principales faiblesses du pays sont :
- Son manque d'innovation : les dépenses de recherche et développement sont encore trop faibles ;
- La faiblesse de l’investissement dans les industries de réseau ;
- Le manque de qualification de la main d’oeuvre. Le taux d’activité de la population active est assez faible, en particulier chez les femmes et les jeunes. Les mesures mises en place par le gouvernementLa politique d’accueil des investissements étrangers est fondée sur la simplicité, la transparence et la non discrimination. La procédure d'investissement direct DL 600, offre la sécurité des investissements. Le gouvernement fait voter des aménagements comme la simplification des procédures administratives ou l’appel accru au crédit. Au niveau fiscal, les investisseurs étrangers bénéficient d’un taux modéré de l’impôt sur les sociétés et leur capital peut être rapatrié sans supporter de taxes jusqu’à hauteur des fonds investis. Le pays propose également plusieurs solutions d'investissement et a mis en place le programme "Chile Plataforma" afin d’encourager l’investissement. Ces orientations ont notamment permis l’émergence en 2007 de "la société par actions" qui permet à un étranger de créer une entreprise au Chili sans recours à un partenaire local.
Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site du Comité d'Investissement Etranger du gouvernement chilien.


La protection des investisseurs étrangers


Les conventions bilatérales d'investissement signées par le ChiliEn 1991, le Chili est devenu l'un des signataires de la Convention de Washington de 1965, qui a créé le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI). Depuis lors, le Chili a signé 53 traités bilatéraux d'investissement (TBI), dont 39 sont en vigueur. Les controverses enregistrées auprès de la CNUCED
Presse, construction, pêche. Pour plus de détails voir le site de l'UNCTAD.
Les organismes offrant leur assistance en cas de désaccord
CAM Santiago
, Centre d'arbitrage et de médiation de Santiago
Consejo de Denfensa del Estado , Conseil de défense de l'Etat
Membre de l'Agence Multilatérale de Garantie des Investissements (MIGA)Oui
 
COMPARAISON INTERNATIONALE DE LA PROTECTION DES INVESTISSEURS

     Chili    Amérique latine & Caraïbes    Etats-Unis    Allemagne
Index de transparence des transactions*    8,0    4,0    7,0    5,0
Index de responsabilité des managers**    6,0    5,0    9,0    5,0
Index de pouvoir des actionnaires***         5,0    6,0    9,0    5,0
Index de protection des investisseurs****  6,3    5,0    8,3    5,0


Source : Doing Business - dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit. **** Plus l'index est grand, plus la protection des actionnaires est importante.


Les procédures relatives à l'investissement étranger


La liberté d'établissement: OUI  

 

La réglementation concernant les prises de participation:

La prise de participation majoritaire au capital d'une entreprise locale est autorisée, à condition de respecter la procédure et les formalités d'agrément chiliennes.

 

Les obligations de déclaration:

L'Agence de promotion des investissements étrangers permet de s'informer sur les autorisations nécessaires à l'implantation.

 

L'organisme auprès duquel déclarer l'investissement:

Commission de l'investissement étranger


Demande d'autorisation spécifique: 

 

Les investisseurs étrangers doivent obtenir des autorisations spécifiques pour investir dans certains secteurs stratégiques tels que l'exploration et l'exploitation d’hydrocarbures ou la production d’énergie nucléaire


Les terrains et les immeubles

 

  • Les solutions temporaires:

Il est possible de louer à la journée, à la semaine ou au mois des bureaux meublés dotés de nombreuses facilités. Pour plus de détails voir par example les sites Oficinas Temporales, Alta Center, Oficina Profesional (en espagnol).  


La possibilité d'acheter un terrain ou un bâtiment industriel ou commercial:
Oui 


Les risques d'appropriation:
La loi chilienne accorde au gouvernement le pouvoir d'exproprier des biens, y compris des investisseurs étrangers, seulement au nom de l'intérêt public ou national, sur une base non discriminatoire et dans le respect de la loi. La loi exige le versement d'une indemnisation sans délai à la juste valeur de marché, en plus de tout intérêt applicable. Le gouvernement n'a pas nationalisé d'entreprise privée depuis 1973.


L'aide à l'investissement

 

  • Les formes d'aide:

Le Chili ne subventionne pas les investissements étrangers et n'offre aucune forme d'aide spéciale. Les exemptions et facilités de transactions sont offertes aux investisseurs nationaux comme étrangers. Cependant, en janvier 2011, le Ministère de l'économie, via la CORFO, a lancé un programme de trois ans, pour 40 millions USD, connu sous le nom "StartUp Chili". Les entrepreneurs sélectionnés reçoivent une subvention de 40.000 USD  et un visa de travail chilien pour développer une «start up "au Chili. 

 

  • Les domaines privilégiés:

Le Chili ne subventionne pas les investissements étrangers et n'offre aucune forme d'aide spéciale. Exemptions fiscales, crédits d'impôt, facilités d'accès au financement, facilités de transferts des actifs sont accordées à tous les investisseurs. 
Les zones géographiques privilégiés:
Secteurs des technologies de l'information, biotechnologie, la recherche et le développement, l'électronique, les processus d'ingénierie, énergies renouvelables, secteur pétrolier, secteur forestier. 

 

  • Les zones franches:

Mesures incitatives en faveur des investissements dans les zones géographiques isolées ou défavorisées (extrême nord et extrême sud), consistant en le co-financement des études de faisabilité, des incitations à l'achat de terrains dans les zones industrielles, à l'embauche de main-d'œuvre locale, et la facilitation du financement du projet. Avantages fiscaux dans les zones franches d'Iquique, Arica et Punta Arenas. La loi Arica 2001 accorde des crédits d'impôt aux entreprises dans les provinces d'Arica et Parinacota. Un plan de promotion de l'investissement pour la province de Tierra del Fuego dans la région XII (Magallanes) existe pour les entreprises minières, de la fabrication, du transport, de la pêche et du tourisme qui produisent des biens ou des services effectués pour au moins 25% par de la main-d'œuvre locale. 

  • Les organismes qui financent:

Le Chili ne subventionne pas les investissements étrangers et n'offre aucune exonération fiscale spéciale.
Consultez le Club ADEFI pour trouver les banques et les sociétés d'assurances prêtes à vous accompagner au Chili.
http://www.club-adefi.fr/


Les opportunités d'investissement

 

 

  • Les secteurs économiques clés:  Secteur minier, secteur énergétique.

 

  • Les secteurs à fort potentiel: Energies renouvelables, biotechnologies.

 

  • Les programmes de privatisation: Aucun programme de privatisation en cours.

 

  • Les appels d'offres, les projets et les marchés publics:  Mercado Publico, Appels d'offres et marché publics, Tenders Info, Appels d'offres au Chili, Banque de développement Inter-américaine, Appels d'offres en Amérique Latine, Globaltenders, Appels d'offres et projets au Chili, DgMarket - Appels d'offres dans le monde, Appels d'offres dans le monde

Les secteurs où les opportunités d'investissement sont moindres

 

  • Les secteurs monopolistiques: 

Le Chili impose des restrictions liées à la sécurité nationale sur les investissements dans les domaines de l'énergie nucléaire, de la défense, du transport maritime, de l'immobilier et des mines. 

 

  • Les secteurs en déclin:

Secteurs manufacturiers traditionnels tels que l'industrie des céramiques.


Trouver de l'aide pour des informations complémentaires
Les agences d'aide à l'investissement Agence de promotion des investissements du Chili
http://www.ciechile.gob.cl


Les autres ressources utiles Pages d'information sur le site du gouvernement (en espagnol)
http://www.gob.cl


Agence de Promotion du Développement du Chili


www.english.corfo.cl


Les guides de l'investisseur:  Guide commercial du Chili - Buy USA


www.buyusainfo.net/docs/x_5054965.pdf?lien_externe_oui=Oui


SOURCE: http://www.tradesolutions.bnpparibas.com/fr/implanter/chili/investir?accepter_cookies=oui

 

Retour vers le haut

 

Contact

Jean Pierre Gressier
ZA LA POINTE

09350 LES BORDES SUR ARIZE

 

Nous sommes joignables au:

 

534014602 534014602

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-Pierre Gressier